Japon : roman-photo (2)

La suite, que j’ai préparée avant notre vol mais vous la découvrez alors que nous sommes dans l’avion pour San Francisco : il est moins une pour vous montrer la suite des photos !

Dire que nous visitons tout ce qui est sur notre chemin, chateaux, palais, mausolées, musées… A vrai dire, nous ne sommes pas très bons pour les visites. Parce que nous passons de meilleurs moments dans un onzen naturel (bain d’eau naturellement chaude) trouvé par hasard, à vélo sur une route dans une forêt de bambou, en train de goûter assis devant un sanctuaire solitaire, sans parler des dîners chez des hôtes joyeux, des matinées ensoleillées, des assiettes de sushis et autres délices japonais, etc etc. Mais quand même, nous ne tirons pas la langue à tous les sites recommandés… Et la preuve aujourd’hui, avec ces photos. 

Et d’abord celles de Koyasan. La montage Koya, non-loin d’Osaka, abrite plus de cents temples bouddhistes. Les pèlerins viennent nombreux visiter temples, cimetières, portes et pagodes et prier le bonze Kukai, qui serait toujours en méditation dans une chambre dont la porte est fermée depuis plus de 1000 ans ! Le mausolée de Kukai est à quelques mètres de là : on ne comprend pas bien où il est le bonze…

 

Non loin de là, l’ancienne capitale impériale : Nara. Nous nous y sommes arrêtés, n’attendant rien de spécial : c’était sur notre route vers Kyoto. Mais j’ai adoré le parc avec les daims en liberté qui se laissaient approcher pour un selfie et les arbres nus du grand parc. A Nara, nous avons dormi dans un temple bouddhiste ; Andrés a sonné l’énorme gong à 18 heures, 3 fois 30 secondes et le lendemain, nous avons été réveillés à 6h par le vieux moine qui a psalmodié de 6 à 7h, avec tambours et clochettes, à deux mètres de nos têtes,

Puis nous avons passé une semaine à Kyoto, profitant du nombre élevé de touristes pour vendre notre marchandise. Pour la première fois au Japon (ce n’est jamais arrivé en Corée), nous avons dormi dans un hôtel, en l’occurence une guesthouse. Et c’était bien ! Là, nous nous sommes apperçu que ça faisait longtemps que nous n’étions pas à notre rythme. Parce que la contrepartie d’être chez des gens tous les jours (ce dont nous ne nous plaignons pas, loin de là ! ) est que nous sommes à leur rythme  : nous mangeons ce qu’ils mangent et quand ils mangeant, nous nous levons quand ils nous réveillent (toujours assez tôt), nous partons quand ils partent au travail, etc. Pouvoir choisir nos horaires, cette fois, nous fait du bien. 

Nous avons visité quelques sites. Vous savez peut-être ce qu eje vais dire : après les sanctuaires et les temples que nous avons eus pour nous seuls au cours de notre traversée du Japon, nous avons eu du mal à apprécier les lieux pleins de visiteurs occupés à faire des selfies et acheter des porte-bonheur. 

 

Avant d’arriver à Tokyo, nous avons passé quelques jours près du Mont Fuji, dans un chalet avec Taka et Cheko, amis japonais francophones rencontrés à Miyazaki. 

 

Vous savez (presque) tout sur nos trois mois au Japon ! Les prochaines nouvelles seront donc de Californie !

Yohohama, Japon

Le 19 février 2017

Publicités

A propos Clémence Egnell

Ce blog décrit, illustre et raconte des moments vécus sur ou à côté de nos vélos, sur les routes d'Europe, d'Asie et d'Amérique. Bonne visite ! Clémence Egnell et Andrés Fluxa
Cet article, publié dans Asie, Rétrospective, Sur la route, Voyage à vélo, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s