Slovenia

Nous sommes entrés en Slovénie tout à fait libres, c’est-à-dire sans a priori ni attente particulière. Nous avions entendu peu d’avis, reçu peu de conseils : c’était bien ainsi.
Nous avons construit notre itinéraire au jour le jour : en regardant le paysage. En levant les yeux et en regardant autour de nous, nous décidions de suivre un chemin de crête, de longer une rivière, de franchir un col….
Et jour après jour, ce petit pays, varié et discret, nous a conquis.

La Slovénie est au carrefour entre le monde méditerranéen, l’Europe centrale et les Balkans.
De la Méditerranée, le pays conserve les oliviers, les vignes et les collines… puis on progresse par monts et forêts, on s’élève vers les Alpes juliennes. On commence alors à longer des rivières turquoises et à croiser des cascades d’un étonnant bleu-vert, et cette fois, on est bel et bien dans cet autre bout des Alpes.

Soudain, le redoutable col Vršič est devant nous. Nous le voyons de loin, puis de plus en plus près. Il nous impressionne : nous allons à sa conquête, frissonnant d’avance devant sa hauteur. Et après une ascension (1200 m de dénivelé ) sous une pluie battante, nous laissant épuisés et grelottants, il se range tranquillement derrière nous.

 

Après avoir passé le lac de Bled, la descente nous a progressivement menés à Ljubjana, petite capitale tranquille, où Andrés et moi avons réussi à nous perdre pendant une heure et demie : un exploit !

La route vers la frontière croate a continué de nous plaire…


Nous nous apprêtons à quitter la Slovénie, pays où l’on a été si bien reçu, de façon simple et chaleureuse. C’est ici que nous avons entendu, après notre habituelle présentation (  » Nous sommes Andrés et Clémence, nous voyageons à vélo…. et donc… nous voudrions vous demander si nous pourrions planter notre tente dans votre jardin… juste une nuit… nous avons tout…. demain matin nous repartons… » ) ces étonnantes réponses :  » Je ne vois pas le problème !  » ou encore  » ça alors, comment ça se fait que de toutes les maisons du village, vous choisissiez justement la mienne ! I’m a lucky man!  » C’est ici que nous avons été invités par Oton, un producteur de (bons) vins, à passer deux nuits dans un petit appartement qu’il met à disposition de ses clients ou amis qui viennent déguster ses vins, par Jelka qui nous a emmenés à Ljubjana en voiture, par Roly, un hollandais fou d’escalade et d’exploration de grottes qui nous a chanté quelques duos avec… son chien !, par Mijael, un jeune lycéen qui nous a dit ‘oui’ sans même consulter ses parents ( ça n’arrive jamais !), par Ivan, 14 ans, qui nous a bombardés de questions, songeant lui aussi à découvrir le monde, et par tant de familles qui nous ont invités à leur table…

De la Slovénie, nous ne montons pas de photos ultra-hallucinantes, mais simplement des coins où la nature est d’une simple et discrète beauté…

 

12 octobre 2015
Lipovljani, Croatie

Texte : Clémence Egnell
Photos : Andrés Fluxa